dimanche 9 mars 2014

L'importance nouvelle des télécoms dans la guerre de Crimée ?

La Guerre de Crimée est le premier conflit dans lequel les télécommunications sont aussi pregnantes. Pour autant, la dimension du combat sur les réseaux semble inexistante. 


Extrait d'attention : cyber ! : 
Durant la Guerre de Crimée (1853-1856), simultanément à des stations de télégraphie aérienne, des stations mobiles de télégraphie électrique sont engagées par les forces impériales françaises pour relier le corps expéditionnaire à Paris. Les Ottomans et les Britanniques ne sont pas en reste et développent significativement leurs réseaux dans la région par la mise en œuvre de réseaux tactiques et stratégiques. Les Russes, pour leur part, mettent en œuvre une ligne entre Saint-Pétersbourg et Sébastopol. Il convient de souligner qu’à ce stade aucune action d’ampleur n’aurait été menée pour contrer la mise en place de ces réseaux. Cette mise en réseau étendue, allant des corps expéditionnaires à leur capitale, entraîne également une intervention plus intrusive du commandement central dans les manœuvres tactiques.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés.